Comment préserver les ressources naturelles

Préservation
Comment préserver les ressources naturelles

Les ressources naturelles sont des biens communs. Cela dit, elles appartiennent à la population locale. Donc, tout le monde joue un rôle dans sa préservation. Tout commence par la gestion participative des ressources naturelles: eaux, forêts et produits de chasse divers sans parler de la pêche. En effet, les citoyens, les administrateurs d'états ainsi que les ONG font parties des acteurs majeurs dans cette opération.

Pourquoi préserver les ressources naturelles ?

C'est au seuil du 20ème siècle que la préservation des ressources naturelles est devenue une grande préoccupation pour tous. La raison est simple : la découverte de la technologie a détruit la nature jusqu'à éliminer tout ce qui est bon. Les guerres avaient fait rage et presque tous les parcs naturels et réseaux forestiers y compris la ville entière sont détériorés. Après la Deuxième Guerre Mondiale, tout le monde a constaté la destruction de la nature.

C'est alors qu'ils se sont mis à créer des parcs naturels et exploiter bien d'autres ressources communes. Ces zones sont conservées à l'ordre du tourisme et chasse sportive. Ces ressources garantissent un gain économique abondant à chaque pays. C'est dans l'intérêt commun que tout le monde doit contribuer à la préservation des ressources naturelles, étant donné qu'elles tendent à disparaître ces dernières années.

Comment se mettre dans cette opération de sauvetage?

La gestion participative a pris place dans les années 90. Les grands organismes internationaux ont déployé leurs forces pour débloquer les fonds de ce projet. Sachant que les tentatives sont vouées à l'échec, des opérateurs ont eu l'idée d'impliquer la masse dans cette opération. Ils ont trouvé comment préserver les ressources naturelles. Cette opération se débute par le respect de l'environnement.

Les meneurs des projets se chargent de consulter la population locale pour demander leur avis portant sur les destructions de la nature. L'idée étant de trouver un bon moyen pour diminuer les pollutions et l'exploitation forestière ainsi que d'autres ressources. Cependant, l'état a mis en avant des lois concernant les chasses, la pêche, l'exploitation des forêts ainsi que les eaux. Il y en a même un prix d'accès aux parcs naturels.

Une aide précieuse dans cette opération

Mohamed Ayachi Ajroudi diplômé de l'ESI dans le secteur hydraulique participe dans cette action de préservation. Par sa connaissance sur le sujet ainsi que sa collaboration avec les différents secteurs publics, sa contribution est importante et efficace. Reconnu comme un homme d'affaires il s'est investi dans le cadre international pour élaborer une solution durable. Cette option se concentre spécialement sur la limitation des émissions des fumées en collaboration avec le LAB.

Il acquiert l'investissement des fonds à l'ordre de la protection de la nature dans le cadre de la filiation de la gestion participative. Son savoir-faire en matière de communication et négociation facilite la mise en œuvre du plan d'action. La gestion budgétaire et la mobilisation des populations se déroulent de manière naturelle. Étant donné que la population est tenue comme prédateurs de la nature, il pense que la gestion participative est une meilleure idée.